Pour le Gondor
Afin d'acceder à toutes les données, vous devez être membre de la confrérie "Pour le Gondor" et être inscrit sur le forum.
*Attention vous ne serez pas accepté si votre pseudo est inconnu*

Forum pour les membres et les amis de la confrérie Pour le Gondor

Derniers sujets
» Lanceur HS
Mer 5 Avr 2017 - 22:01 par Estrosi

» fail et wtf
Mer 27 Avr 2016 - 19:22 par Astollan

» Maj 16.2
Ven 24 Juil 2015 - 0:40 par Wollodrin

» Explication
Sam 6 Juin 2015 - 8:30 par maxiklash

» Aperçu de la Maj 16
Lun 13 Avr 2015 - 15:40 par Chipthanos

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 15 le Mar 18 Juin 2013 - 11:44
Juillet 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier Calendrier

Discord

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Pour le Gondor » Récits (épiques ou non...) » Gorming: quand un méno de guerre...

Gorming: quand un méno de guerre...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Gorming: quand un méno de guerre... le Sam 22 Nov 2014 - 13:05

Wollodrin

avatar
Modérateur
Modérateur
Gondor Times


Ce vendredi 21 novembre, vers une heure du matin, un nouveau drame s'est produit dans les environs de Bourg-le-Touque (Comté), alors qu'une équipe de choque de la confrérie Pour le Gondor essayait de venir en aide aux semi-hommes, aussi appelés hobbites. Un des nains participant à cette expédition n'a pas hésité a sacrifier sa vie pour sauver ses camarades. Voici son histoire, racontée par ses compagnons, encore sous le choque.


Les quatres compagnons avaient été triés sur le volet pour cette mission, qui se promettait d'être dangereuse "Il nous fallait l'élite nous explique Chipthanos, Champion reconnu et chef en second de la confrérie Pour le Gondor, Nous devions nettoyer Bourg-le-Touque de la présence de Filzhof et de ses bandits. Nous avions un heal principal, Bradur, un nain gardien des runes en phase finale de son aprentissage, Gailthin, une elfe dont la beauté n'a d'égale que son envie d'en découdre avec l'ennemi, Wollodrïn, notre tank, toujours prêt à se prendre les baffes à notre place... Et Gorming..." Chipthanos a dû s'arrêter là, trop boulversé pour continuer.

Gorming étais un méno de combat, une classe relativement nouvelle dans les Terres du Milieu. Elle a vue le jour lorsque les ménestrels se sont rendus compte qu'au lieu de gueuler sur leurs camarades pour les encourager, ils pouvaient aussi hurler pour crever les tympans de leurs ennemis, l'effet étant décuplé par l'utilisation d'instrument sciemment désaccordés.

Wollodrïn nous a raconté la suite de cette histoire boulversante "Quand nous sommes arrivés sur place, nos craintes étaient confirmée: les ennemis semblaient déterminés et nombreux. Mais notre confrérie n'en était pas à son coup d'essai, nous avons l'habitude d'être en sous nombre. Les premiers trous de hobbites n'ont pas posé de réels problémes. C'est quand nous sommes arrivé dans les environs du Grand Saule que nous avons constaté les premiers signes de rage berserk de Gorm..."
La rage berserk n'est pas nouvelle (Chipthanos serait par ailleur sujet à quelque crises de temps en temps), elle consiste en un oubli total du danger pour foncer droit sur l'adversaire pour en découdre, malgré les risque encourus.

"Nous étions en train de combattre un gobelin particulièrement tenace, Taillebrume nous explique Gailthin Tout allait bien, mais au bout de quelque minutes, les yeux de Gorming se sont révulsés et il a commencé à crier CHAAAARGEEEER !!! trois ou quatre fois de suite. C'est quand nous étions en train de combattre la contre-attaque qui a suivi la mort du gobelin qu'il a craqué. Avant qu'aucun de nous ne puisse l'arrêter, il a foncé vers un gorupe d'ennemis présents en contrebas, toujours en criant comme un possédé MORT A L'ENNEMIII !!!" "Vu que ça lui arrive régulièrement, nous n'avons pas fait trop attention, poursuit Bradur Mais quand il est revenu, entouré d'une quinzaine d'ennemis et en criant FUUUUYEEEEEZ !!!, nous nous sommes dits que ça allait mal se passer. Pour que Gorm reprenne ses esprits de lui même, il fallait que l'ennemi soit particulièrement puissant voyez vous... Néanmoins, Wollodrïn a réussi à limité la casse, aidé par mon soutient, pendant que Gailthin essayait de calmer Gorming"

Ils ont hésité à continuer: avec l'état de Gorming et la force de l'adeversaire, ne vallait-il pas mieux revenir plus tard, avec des renforts? Mais la confriérie Pour le Gondor ne recule jamais, quel que soit son adversaire.

Ils ont donc continué, reprenant les prochains trous sans trop de difficulté. Mais leur réputation a eu raison d'eux: la contre-attauqe a été terrible: une trentaine d'ennemlis leur ont foncés dessus. "Nous avont dû battre en retraite nous explique Wollodrïn nous n'avions aucune chance... Nous nous sommes donc regroupé sur les hauteurs de la bourgade pour établir un plan. C'est là que gorming a eu sa deuxième crise..."

Bradur, Gailthin et Wollodrïn sont encore sous le choque, c'est donc à nous de vous raconter la suite. Pendant qu'ils étaient en train de débattre sur la conduite à suivre, Gorming s'est levé. Il  a marché vers le groupe d'ennemi, s'est arrêté une première fois, puis a continué, pour s'arrêter une seconde fois. Les autres pensaient qu'il faisait une reconnaissance. Mais tout à coup, il a brandi sa cloche de vache des landes et a foncé vers l'ennemi en criant CHAAAARGHHH !!!

L'ennemi était tellement nombreux qu'il n'a même pas eu le temps de finir ce mot. il s'est fait massacré. L'autopsie aura remarqué 24 taillades d'épées, 6 perforations à la lance, 12 flèche et 5 carreaux. Fait étrange, ses tympants saignaient, mais la présence d'un prêtre de la vengense peut expliquer cette meurtrissure.

Après ce drame, Les trois survivants, enragés, ont fini de reprendre Bourg-le Touque, avant de ramener la dépouille à la maison de la confrérie, partagée dans leurs trois sacs, pour qu'il y soit enterré.

C'était l'histoire de Gorming, le méno de combat...



Dernière édition par Wollodrin le Dim 23 Nov 2014 - 23:55, édité 3 fois

Voir le profil de l'utilisateur http://pourlegondor.forumgratuit.be

2 Re: Gorming: quand un méno de guerre... le Sam 22 Nov 2014 - 13:43

TomTomTomy

avatar
Vieillard d'Isengard
Vieillard d'Isengard
Euh... tu te lance ans l'écriture maintenant ? XD tu veux des cours ? je plaisante Smile


___________________________
--- Contrairement à ce que l'ont crois... la Terre du Milieu... n'est pas centrée dans l'Eriador --- lol!

Voir le profil de l'utilisateur

3 Re: Gorming: quand un méno de guerre... le Sam 22 Nov 2014 - 14:29

Wollodrin

avatar
Modérateur
Modérateur
Je ne fais que rapporter les moments qui nous ont vallu un tel fou rire qu'on en arrête de jouer ^^

J'essaye juste de le tourner de mainière différente :p

Voir le profil de l'utilisateur http://pourlegondor.forumgratuit.be

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum